À PROPOS DE NOUS

Pionnière en conception de maisons écologiques, chef de file du design de maisons de villégiature au Québec, lauréate de nombreux prix prestigieux, conférencière renommée, enseignante respectée : les étiquettes attribuées à Maryse Leduc sont nombreuses. Au fil des ans, elle s’est taillé une solide réputation auprès de ses pairs et de sa clientèle. Pour mieux connaître la femme, son équipe, son approche et ses réalisations, voici un portrait de Maryse Leduc.

De la musique aux arts plastiques, en passant par la danse et l’écriture, le parcours de Maryse Leduc est jalonné d’expériences aussi variées que réussies. Maryse Leduc était vouée à plusieurs carrières prometteuses, mais c’est sa passion pour l’architecture, et plus particulièrement pour les maisons, qui l’a emporté. Très jeune, elle a décidé de se consacrer à un domaine de spécialité bien précis : l’architecture résidentielle.

La femme d’action

Maryse Leduc entame ses études universitaires en 1982 et obtient son baccalauréat en architecture à l’Université de Montréal. Elle se voit alors décerner la Médaille d’excellence de l’Institut royal d’architecture du Canada (IRAC). Première de sa promotion, elle obtient une bourse qui lui permet de voyager pour étudier l’habitat contemporain en Europe et y réaliser des stages dans de grands bureaux d’architectes.

Durant ses voyages, elle s’initie à l’architecture écologique et s’imprègne des tendances de l’Europe, de l’Asie et du Moyen-Orient. Elle aborde plusieurs disciplines qui feront désormais partie intégrante de son approche : la géobiologie, le Feng Shui et l’architecture verte. Sa grande expertise, alliée à ses valeurs personnelles axées sur un mode de vie sain, font d’elle une véritable pionnière de l’architecture écologique au Québec.

************************************

De 1980 à 1989, elle travaille pour le compte du cabinet d’architectes Cardinal Hardy. En 1990, elle entreprend une maîtrise en histoire et théorie de l’architecture à l’Université McGill, puis elle poursuit des études doctorales en aménagement à l’Université de Montréal, toujours sur l’habitation.

Entre-temps, elle mène plusieurs activités de front, tout en élevant ses trois enfants. Elle anime nombre de conférences et d’ateliers, préside diverses associations, est membre de jurys de concours et prépare un plan d’action pour s’établir à son compte.

La femme d’affaires

Maryse Leduc lance son propre cabinet d’architectes en 1989. En 1992, le Prix d’excellence de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) vient couronner l’un de ses projets : la maison Michaël, un centre d’accueil pour personnes handicapées. Cette réalisation lui permet non seulement de mettre à profit ses connaissances en écologie de l’habitat, mais de se faire connaître dans le milieu. Depuis, l’architecte a mené à bien des centaines de projets sur mesure, pour lesquels elle a utilisé une multitude de techniques : ballots de paille, bois cordé, bois rond, pièce sur pièce, charpente massive (post and beam), coffrages isolés (béton), charpente à claire-voie, etc.

Maryse Leduc partage volontiers ses connaissances et sa passion pour les maisons. Elle a écrit dans des revues spécialisées, telles que Continuité, La maison du 21e siècle, Mon chalet. Elle a fait plusieurs fois la une du cahier « Mon toit » de La Presse et participé à un grand nombre d’émissions de télé et de radio. Elle a enseigné l’architecture à l’université et au cégep, pris part à des conférences d’envergure et tenu plusieurs kiosques au Salon national de l’habitation et au Salon Chalets et Maisons de campagne ainsi qu’au SIDIM (Salon international du design intérieur de Montréal).

Après plusieurs années consacrées à l’architecture « sur mesure », et en réponse à la demande des clients, Maryse Leduc crée sa propre collection de maisons, mieux connue sous le nom de maison viveMD. Cette marque répond à une demande croissante pour un service clé en main et des maisons de campagne simples, authentiques et conviviales.

Afin d’exercer un contrôle rigoureux de la qualité, d’offrir un excellent service à la clientèle et de construire des maisons aussi belles qu’originales, Maryse Leduc est également devenue développeure immobilière et constructrice.

Elle a mis sur pied un réseau d’experts issus de tous les domaines de la construction, principalement en Estrie, dans les Laurentides, en Montérégie et dans les régions de Québec, de Charlevoix et du Bas-Saint-Laurent.

Une perspective d’avenir

De 2005 à 2009, Maryse Leduc s’est associée à l’homme d’affaires Michel Cadrin, propriétaire de la base de plein air Pohénégamook Santé Plein Air. Ensemble, ils ont fondé Pohénégamook sur le lac, un magnifique domaine où les résidants habitent la nature suivant un concept architectural intégré. Le site enchanteur est aménagé en bordure du lac Pohénégamook, à deux heures de Québec, et compte plusieurs maisons et appartements en copropriété.

La vision de Maryse Leduc qui sous-tend ce projet immobilier est la création d’un écovillage, c’est-à-dire un milieu de vie fondé sur le respect de la nature et des individus. Comme la base de plein air dispose de plusieurs installations, les résidants sont encouragés à utiliser les services et les équipements mis à leur disposition : sentiers pédestres, terrains de tennis, location d’embarcations, piscine, spa, etc. Ils ont également accès à une boulangerie artisanale, à un restaurant-traiteur et à une épicerie santé. Le tout, dans un environnement où les styles, les couleurs, les matériaux, mais surtout les valeurs sont en harmonie.

Information additionnelles

© Maryse Leduc Architecte, 2008, Tous droits réservés.
© maison vive, développeurs immobiliers Inc., 2008, Tous droits réservés.
© Maryse Leduc design Inc., 2008, Tous droits réservés.